Conversion de Celsius

Sélectionnez l'unité à convertir vers

Celsius

Abréviation/Symbole:

Celsius

deg C (abréviation de degré en anglais)

degré C

Unité de:

Température

Utilisation mondiale:

L'échelle Celsius, déjà largement utilisée en Europe, a remplacé l’échelle Fahrenheit dans la plupart des pays au cours de la deuxième moitié du 20ème siècle, même si le Fahrenheit reste encore l'échelle officielle aux

Définition:

Bien qu'initialement défini comme le point de congélation de l'eau (et plus tard le point de fusion de la glace), l'échelle Celsius est maintenant officiellement une échelle dérivée, définie par rapport à la l’échelle de température Kelvin .

Sur l'échelle Celsius le zéro (0 °C) est maintenant défini comme égal à 273,15 K, avec une différence de température de 1 deg C équivalent à une différence de 1 K, c’est-à-dire que la taille de l'unité sur chaque échelle est la même. Cela signifie que 100 °C, préalablement défini comme le point d'ébullition de l'eau, est maintenant défini comme l'équivalent de 373,15 K.

L'échelle Celsius est un système d’intervalle et non un système de rapport, ce qui signifie qu'elle suit une échelle relative et non une échelle absolue. On peut le voir parce que l'intervalle de température entre 20 °C et 30 °C est le même que celui entre 30 °C et 40 °C, mais 40 °C n’est pas le double de l'énergie thermique de l'air de 20 °C.

Une différence de température d’1 deg C équivaut à une différence de température 1,8 °F.

Origine:

L'échelle Celsius a pris le nom de l’astronome suédois Anders Celsius (1701-1744). En 1742, Celsius avait créé une échelle de température sur laquelle le 0 degré était le point d'ébullition de l'eau et le 100 degrés celui de congélation

A cette époque d'autres physiciens avaient développé indépendamment une échelle similaire mais inversé, de sorte que le 0 degré représente le point de fusion de la glace et les 100 degrés la température d'ébullition de l'eau. Cette nouvelle échelle « progressive » a été largement adoptée en Europe continentale, en faisant généralement référence à l’ échelle Celsius

L'échelle a été officiellement dénommée «L'Echelle Celsius» en 1948 pour éviter toute confusion avec l'utilisation du centigrade d’une mesure angulaire

Références courantes:

Le zéro absolu est à -273,15 °C

Le point de fusion de la glace est à 0 °C (en réalité à -0,0001 °C)

Une journée d’été chaude dans un climat tempéré est de 22 °C

La température normale du corps humain est à 37 °C

Le point d'ébullition de l'eau à 1 atmosphère est de 99,9839 °C

Contexte d'utilisation:

L'échelle Celsius, déjà largement utilisée en Europe, a remplacé l’échelle Fahrenheit dans la plupart des pays au cours de la deuxième moitié du 20ème siècle, même si le Fahrenheit reste encore l'échelle officielle aux

Pourquoi ne peut-on pas descendre en dessous de -273,15°C ?:

La température de -273,15°C, également connue sous le nom de zéro absolu, est la température la plus basse possible qui peut être atteinte dans l'univers. C'est le point où tout mouvement moléculaire cesse et aucune diminution supplémentaire de la température n'est théoriquement possible. À cette température, l'énergie cinétique des particules atteint son minimum et elles s'arrêtent complètement.

Le concept de zéro absolu est basé sur l'échelle Kelvin, qui est une échelle de température absolue. Contrairement aux échelles Celsius ou Fahrenheit, l'échelle Kelvin commence à partir du zéro absolu comme point de départ. Dans l'échelle Kelvin, le zéro absolu est défini comme 0 Kelvin (0K). Cette échelle est utilisée dans les applications scientifiques et techniques où des mesures de température précises sont requises.

Descendre en dessous de -273,15°C ou 0K n'est pas possible car cela viole les lois de la thermodynamique. Lorsque la température diminue, l'énergie des particules diminue également et elles perdent leur capacité à se déplacer. À zéro absolu, les particules n'ont plus d'énergie à céder et toute diminution supplémentaire de la température nécessiterait qu'elles possèdent une énergie négative, ce qui n'est pas physiquement possible. Par conséquent, -273,15°C ou 0K représente la limite inférieure de la température dans notre univers.

 

; ; ;