Kelvin en Celsius

Conversion de Kelvin en Celsius

0K = -273.15°C

Celsius en Kelvin (Échanger les unités)

0K = -273.15°C

Précision

Remarque : Vous pouvez augmenter ou diminuer la précision de cette réponse en sélectionnant le nombre de chiffres significatifs requis parmi les options au-dessus du résultat.

Calcul de Kelvin en Celsius (K en °C)

Celsius = Kelvin - 273.15

Celsius = 0 - 273.15

Celsius = -273.15

 

Formule de conversion de Kelvin en Celsius (K en ℃)

Celsius = Kelvin - 273.15

Comment convertir de Kelvin en Celsius ?

La conversion de Kelvin en Celsius est un processus simple qui consiste à soustraire 273,15 de la température donnée en Kelvin. L'échelle Kelvin est une échelle de température absolue, où 0 Kelvin (K) représente le zéro absolu, le point où tout mouvement moléculaire cesse. En revanche, l'échelle Celsius est une échelle de température relative, où 0 degré Celsius (°C) représente le point de congélation de l'eau et 100 degrés Celsius représente le point d'ébullition de l'eau à la pression atmosphérique standard.

Pour convertir une température de Kelvin à Celsius, il suffit de soustraire 273,15 de la température donnée en Kelvin. Par exemple, si nous avons une température de 300 Kelvin, la conversion serait la suivante : 300 K - 273,15 = 26,85 °C.

Par conséquent, une température de 300 Kelvin équivaut à 26,85 degrés Celsius. Il est important de noter que l'échelle Kelvin est souvent utilisée dans les applications scientifiques et techniques, où des mesures de température absolue sont nécessaires. L'échelle Celsius, en revanche, est couramment utilisée dans la vie quotidienne et les prévisions météorologiques. Comprendre comment convertir entre ces deux échelles est essentiel pour des mesures et des comparaisons de température précises.

Pourquoi convertir de Kelvin à Celsius ?

La conversion de Kelvin en Celsius est une pratique courante dans le domaine des sciences et de l'ingénierie. Bien que Kelvin et Celsius soient tous deux des échelles de température, ils ont des points de départ différents et des unités de mesure différentes. L'échelle Kelvin est une échelle de température absolue, où zéro Kelvin (0 K) représente le zéro absolu, le point où tout mouvement moléculaire cesse. En revanche, l'échelle Celsius est une échelle de température relative, où zéro degré Celsius (0 °C) représente le point de congélation de l'eau.

La conversion de Kelvin en Celsius est utile pour plusieurs raisons. Tout d'abord, l'échelle Celsius est plus couramment utilisée dans la vie quotidienne et dans de nombreuses applications scientifiques. En convertissant les températures de Kelvin en Celsius, il devient plus facile de les relier à des plages de température familières et de comprendre leurs implications pratiques. De plus, de nombreuses formules et équations scientifiques sont basées sur l'échelle Celsius, ce qui rend nécessaire la conversion des températures de Kelvin en Celsius pour des calculs précis. De plus, la conversion de Kelvin en Celsius permet une comparaison et une analyse plus faciles des données de température, car elle correspond à l'échelle de température couramment utilisée dans les prévisions météorologiques, les études climatiques et autres recherches scientifiques. En fin de compte, la conversion de Kelvin en Celsius est essentielle pour la praticité, la compatibilité et une meilleure compréhension des mesures de température.

À propos de Celsius

Le Celsius et le Kelvin sont deux échelles de température couramment utilisées dans le domaine de la science et de la vie quotidienne. L'échelle Celsius, également connue sous le nom d'échelle centigrade, est nommée d'après l'astronome suédois Anders Celsius. Elle est basée sur le concept de diviser la plage entre les points de congélation et d'ébullition de l'eau en 100 intervalles égaux. Le point de congélation de l'eau est défini comme 0 degré Celsius, tandis que le point d'ébullition est défini comme 100 degrés Celsius à la pression atmosphérique standard.

L'échelle Celsius est couramment utilisée dans les prévisions météorologiques, les thermomètres domestiques et la cuisine, tandis que l'échelle Kelvin est principalement utilisée dans les expériences scientifiques, la thermodynamique et les calculs impliquant les gaz.

À propos de Kelvin

Kelvin, également connu sous le nom d'échelle Kelvin, est une unité de mesure de la température dans le Système international d'unités (SI). Il est nommé d'après le physicien écossais William Thomson, 1er baron Kelvin, qui a apporté d'importantes contributions au domaine de la thermodynamique. L'échelle Kelvin est basée sur le point zéro absolu, qui est la température la plus basse possible où tout mouvement moléculaire cesse.

Contrairement à la plupart des autres échelles de température, le Kelvin n'utilise pas les degrés. Au lieu de cela, il mesure la température en kelvins (K). L'échelle Kelvin est souvent utilisée dans les applications scientifiques et techniques, notamment dans des domaines tels que la physique, la chimie et la météorologie. Elle est considérée comme une échelle de température absolue car elle part du zéro absolu, qui équivaut à -273,15 degrés Celsius ou -459,67 degrés Fahrenheit.

Un des principaux avantages de l'échelle Kelvin est qu'elle permet des mesures précises et cohérentes de la température. Elle est particulièrement utile dans la recherche scientifique et les calculs impliquant les gaz, car elle est directement liée à l'énergie cinétique des molécules. De plus, l'échelle Kelvin est utilisée dans de nombreuses formules et équations scientifiques, ce qui en fait un outil essentiel pour les scientifiques et les ingénieurs du monde entier.

Que se passe-t-il à zéro absolu (0K) ?

À zéro absolu, également connu sous le nom de 0 Kelvin (0K) ou -273,15 degrés Celsius, la température est à son point le plus bas possible. À cette température extrême, l'énergie cinétique des atomes et des molécules atteint son minimum, ce qui les amène à s'arrêter complètement. En conséquence, tout mouvement moléculaire cesse et la matière devient aussi immobile qu'elle peut l'être.

À cette température, plusieurs phénomènes fascinants se produisent. L'un des plus remarquables est l'absence totale d'énergie thermique. Comme il n'y a pas de mouvement moléculaire, il n'y a pas de transfert de chaleur d'un objet à un autre. Cette absence d'énergie thermique a des implications significatives pour diverses propriétés physiques. Par exemple, les matériaux deviennent extrêmement cassants et leur résistance électrique tombe à zéro. De plus, les gaz se condensent en liquides et les liquides se solidifient, car l'absence de mouvement moléculaire les empêche de maintenir leur état fluide.

Les scientifiques n'ont jamais été en mesure d'atteindre le zéro absolu en pratique, car il s'agit d'un concept idéalisé. Cependant, en refroidissant les substances à des températures extrêmement basses, ils ont pu observer et étudier les effets de l'approche du zéro absolu. Ces expériences ont fourni des informations précieuses sur le comportement de la matière et ont conduit au développement de technologies telles que les supraconducteurs et les condensats de Bose-Einstein.

Pourquoi ne peut-on pas descendre en dessous de -273,15°C ?

La température de -273,15°C, également connue sous le nom de zéro absolu, est la température la plus basse possible qui peut être atteinte dans l'univers. C'est le point où tout mouvement moléculaire cesse et aucune diminution supplémentaire de la température n'est théoriquement possible. À cette température, l'énergie cinétique des particules atteint son minimum et elles s'arrêtent complètement.

Le concept de zéro absolu est basé sur l'échelle Kelvin, qui est une échelle de température absolue. Contrairement aux échelles Celsius ou Fahrenheit, l'échelle Kelvin commence à partir du zéro absolu comme point de départ. Dans l'échelle Kelvin, le zéro absolu est défini comme 0 Kelvin (0K). Cette échelle est utilisée dans les applications scientifiques et techniques où des mesures de température précises sont requises.

Descendre en dessous de -273,15°C ou 0K n'est pas possible car cela viole les lois de la thermodynamique. Lorsque la température diminue, l'énergie des particules diminue également et elles perdent leur capacité à se déplacer. À zéro absolu, les particules n'ont plus d'énergie à céder et toute diminution supplémentaire de la température nécessiterait qu'elles possèdent une énergie négative, ce qui n'est pas physiquement possible. Par conséquent, -273,15°C ou 0K représente la limite inférieure de la température dans notre univers.

Pourquoi ne peut-on pas obtenir une valeur Kelvin négative ?

Kelvin est l'unité de mesure de la température dans le Système international d'unités (SI). C'est une échelle de température absolue, ce qui signifie qu'elle commence à zéro absolu, qui est la température la plus basse possible. Le zéro absolu est défini comme 0 Kelvin (K) ou -273,15 degrés Celsius (°C). L'échelle Kelvin est basée sur le comportement des gaz, où la température est directement proportionnelle à l'énergie cinétique moyenne des particules.

La raison pour laquelle vous ne pouvez pas avoir une valeur négative en Kelvin est enracinée dans le concept de la température elle-même. La température est une mesure de l'énergie thermique d'un système et elle représente la direction dans laquelle la chaleur se propage. À zéro absolu, les particules dans un système ont l'énergie minimale possible et sont dans leur état de mouvement le plus bas possible. Par conséquent, il n'y a aucun niveau d'énergie inférieur à atteindre et il n'est pas physiquement possible pour un système d'avoir moins d'énergie que zéro absolu.

En essence, des valeurs négatives de Kelvin impliqueraient qu'un système a moins d'énergie thermique que zéro, ce qui contredit les principes fondamentaux de la thermodynamique. Par conséquent, l'échelle Kelvin ne s'étend pas aux valeurs négatives. Il est important de noter que des températures négatives existent dans d'autres échelles de température, telles que les échelles Celsius et Fahrenheit, mais ces échelles ne sont pas absolues et ne représentent pas les mêmes propriétés physiques que l'échelle Kelvin.

Pourquoi le Kelvin est-il cité comme K et non °K ?

Ce choix d'abréviation est basé sur le fait que le Kelvin est une échelle de température absolue, où zéro Kelvin (0 K) représente le zéro absolu, le point où tout mouvement moléculaire cesse. Contrairement aux échelles Celsius et Fahrenheit, qui ont des points zéro arbitraires, l'échelle Kelvin est basée sur la température thermodynamique absolue.

En omettant le symbole degré, cela met l'accent sur le fait que le Kelvin n'est pas un degré mais une unité de mesure à part entière, représentant l'amplitude de la température par rapport au zéro absolu. L'utilisation de "K" au lieu de "°K" pour le Kelvin est le résultat de la convention du SI de réserver le symbole degré aux échelles de température relatives. Cette distinction met en évidence la nature absolue de l'échelle Kelvin et sa référence au zéro absolu.

 

Tableau Kelvin vers Celsius

Valeur de départ
Incrément
Précision
Format
Kelvin
0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Celsius
-273.15°C
-272.15°C
-271.15°C
-270.15°C
-269.15°C
-268.15°C
-267.15°C
-266.15°C
-265.15°C
-264.15°C
Kelvin
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
Celsius
-263.15°C
-262.15°C
-261.15°C
-260.15°C
-259.15°C
-258.15°C
-257.15°C
-256.15°C
-255.15°C
-254.15°C
Kelvin
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
Celsius
-253.15°C
-252.15°C
-251.15°C
-250.15°C
-249.15°C
-248.15°C
-247.15°C
-246.15°C
-245.15°C
-244.15°C
Kelvin
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
Celsius
-243.15°C
-242.15°C
-241.15°C
-240.15°C
-239.15°C
-238.15°C
-237.15°C
-236.15°C
-235.15°C
-234.15°C
; ; ;